AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand tout est calme ... || Zed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Membre adoré

Date d'inscription : 17/01/2017


MessageSujet: Quand tout est calme ... || Zed   Dim 22 Jan - 18:01



"Love me, even if it kills us both"

L'amour est resté, comme une grande image survit seule au réveil dans un son effacé - Lamartine



Croyez-moi,  j'ai eu beau essayé de trouver mille et une façon de parler à ma soeur et mon père, mais aucune phrase cohérente n'arrive à sortir de mon cerveau. " Papa je suis enceinte"? Non ce  n'est pas possible, je ne peux pas me permettre de lui dire ça comme cela.Pourquoi ? Pourquoi est-ce qu'il a fallu que cela tombe sur moi et mon meilleur ami? Pourquoi est-ce qu'il a fallu en plus de cela qu'on dérape? L'amitié c'est pourtant basé sur une relation sans sexe non? Ma vie depuis des mois, même des années est pleine de péripéties, la maladie de ma soeur, le départ de ma mère puis mon éloignement mais vraiment ce bébé, je l'attendais pas .

Je soupire , et toujours en pensant et en marchant à l'aveugle, je continue de profiter du calme en ce dimanche pluvieux, les familles normales préfèrent profiter de leur maison avec un chocolat chaud, moi je ne suis pas comme cela. Le froid ne me dérange pas plus que cela et justement je préfère l'hiver que l'été, au moins ici je suis tranquille et je peux profiter du parc sans qu'il n'y ai une foule monstre .

Au bout d'un moment à marcher en regardant autour de moi, je décide de m’asseoir  sur un banc situé par loin d'un petit coin d'eau qui y recueille deux ou trois canards et quelques poissons. J'aime bien être ici, c'est un endroit reposant, du moins il m'apaise alors que je suis assez stressée en ce moment. Je continue de penser à ma situation, je n'ai aucune situation. Je suis étudiante cinq jours sur sept et je travaille pour payer mon appartement et pour me payer de quoi manger. Pourtant, je vais le garder cet enfant, je le veux et je n'ai pas le choix. Tout est si compliqué, la vie est vraiment complexe. Je décide de chasser ces pensées de ma tête pour penser à d'autres choses , des choses plus positifs comme la guérison de ma soeur ou bien la dernière soirée que j'ai fais avec mes copines, notre dernière journée shopping. J'ai l'impression que cela fait des siècles que je ne les ai pas vu et pourtant, cela ne fait que quelques jours .

Malgré tout,je me sens seule, terriblement seule et cela ne m'arrive pas souvent. Peut-être ai-je besoin de parler à quelqu'un? La première personne qui me vient à l'esprit c'est ma soeur bien évidemment. Alors, sans hésiter je prends mon téléphone pour l'appeler . Une sonnerie ...Deux sonneries ...Trois sonneries ...Je décide de raccrocher, je passerai directement chez elle, c'est plus simple. Par pure reflex je m'allume une cigarette et tire dessus une fois, puis je repense à l'être en train de grandir en moi qui n'a rien demandé. J'écrase la cigarette d'un geste brusque dans le cendrier à coté de moi, ce petit être n'a pas demandé à être ici, je ne dois pas le mettre en danger alors qu'il n'est pas même encore né, ça serait égoïste de ma part .

Sans un mot, j'observe tranquillement les oiseaux faire leur vie, je vois passer un écureuil.  

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Administrateur

Date d'inscription : 25/01/2015


MessageSujet: Re: Quand tout est calme ... || Zed   Lun 23 Jan - 11:23



"Lead me, because I can't do this Alone"

Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé. - Lamartine



La pluie. Quelle belle journée! J'adore la pluie. J'ai toujours aimé la pluie. C'est la preuve que la vie existe sur Terre. La pluie permet aux pousses de grandir. Par la pluie, la Terre chante. Tout du moins, c'est toujours ainsi que j'ai imaginé ça. J'aime la pluie, j'aime être mouillé. J'aime sauter dans les flaques d'eau, asperger le trottoir, rire aux éclats, prendre la vie telle qu'elle vient. Dans cette petite église silencieuse, c'est ce que je décide à faire. Personne ne viendra pour le sermon de toutes manières, alors tant qu'à faire, autant aller à la rencontre de mes ouailles. Mais attention, j'ai aucune envie de leur faire peur. Je vais retirer le col blanc. Les gens ne comprendraient pas. Ils ont toujours vu les prêtres comme des hommes inatteignable. Alors imaginez, un col blanc jouant dans l'eau des caniveaux! Et puis cela donnerait une mauvaise image de l'Eglise. Je veux pourtant vivre le plus simplement du monde et profiter de tout ce que la nature peut m'offrir.

Alors je passe rapidement par le presbytère et retire le col blanc, enfile un pull à col roulé, parce que si j'aime la pluie, je n'aime pas attraper froid. Lunettes de vue sur le nez et cheveux décoiffés, je termine par un manteau et un parapluie. Entendre les gouttes d'eau s'acharner sur l'outil me fait sourire. Dans la rue, rares sont les personnes qui trainent, ceux que je croise sont pressées de rentrer chez elles. Moi, main dans la poche, je me balade sourire aux lèvres. C'est ainsi qu'un heure, puis deux passent. Mon téléphone n'a pas sonné, signe que personne n'est entré dans l'église et si un passant y a mis le nez, personne n'a eu besoin de moi. Parce que oui, n'allez pas croire que nous autres, prêtres sommes réfractaires à la technologie. Les plus vieux d'entre nous, peut-être. Mais j'ai toujours été féru de gadgets. Alors au diacre qui m'assiste, je lui ai confié mon numéro. On ne sait jamais, si on me demandait. Il a arrêté de pleuvoir. Pourtant, il ne fait pas plus chaud. Le nez planqué dans mon écharpe, je retourne lentement vers l'église. Ma petite pérégrination est terminée. la maison de Dieu est à portée de vue lorsque je vois dans le petit jardin attenant qui autrefois devait être un cloitre, une jeune femme pensive. Elle n'est pas là pour les études photométriques des jours de pluie, c'est certain. Son air hagard, son regard perdu entre l'écureuil qui sort de sa cachette, le petit oiseau qui se remet à piailler et les branches qui s'agitent sous le vent, me hurlent de venir lui parler. Je m'appuie de temps à autre sur le manche du parapluie refermé, comme on le ferait avec une canne et je me dirige vers elle. Le banc sur lequel elle est assise est encore tout mouillé de la précédente pluie. Une moue réprobatrice mais nullement sérieuse traverse mes traits. Jôte mon cache-nez et le lui tend en guise de présentation.

- Vous allez prendre froid, mademoiselle. J'insiste d'un petit geste de la main, pour quelle accepte ce modeste présent. Prenez, je ne veux pas que vous risquiez une maladie. Puis j'ajoute sur le ton de la confidence. J'en ai plein d'autres chez moi. Chose qui n'est pas vrai, mais cela, elle n'est pas obligé de le savoir. Je peux? J'indique l'autre bout du blanc, pour m'assoir. Ce que je fais une fois qu'elle ai accepté. Ou non d'ailleurs. N'oublions pas qu'il s'agit ici d'un banc public. Je pose donc mon derrière à l'autre extrémité du banc. Le plus loin d'elle possible. Les mains appuyés sur le parapluie je continue. J'aime la pluie. Il y a toujours quelque chose de... surnaturel qui apparait les jours de pluie. Vous ne trouvez pas?

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salemssnow.forumactif.org/
 

Quand tout est calme ... || Zed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» tout est calme, reposé....
» Dean Davis - C'est quand tout semble parfait que tout part en vrille
» Break-out : Quand tout vol en éclat... [Ouvert à tous les agents]
» [PV] Quand tout part en fumée. {Lyrad}
» [Jour 2] Quand tout ne se déroule pas comme prévu...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Salem's Snow :: Salem :: Le Vieux Salem :: Forêts-