AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A new waitress at The Mordant Liquor of Tears ♦ ft. Flynn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Membre adoré

Date d'inscription : 20/12/2015


MessageSujet: A new waitress at The Mordant Liquor of Tears ♦ ft. Flynn   Lun 28 Déc - 19:47


 

A new waitress at The Mordant Liquor of Tears

Flynn, je le connaissais déjà ne ce que reste un peu... Il avait eu la gentillesse de bien vouloir m'embaucher dans son bar. De façon in-officiel bien sûr, mais j'en avais besoin, si jamais il risquait d'y avoir un souci à cause de mon âgé, il n'aurait qu'à dire que j'étais une stagiaire. Je pouvais bien me faire passer pour une jeune de quatorze ou quatorze ans et demi non ? Il avait très certainement besoin d'une serveuse supplémentaire. Quoi qu'il en soit, cela me faisait un peu plus de travail et plus d'argent gagne pour payer ma part du loyer. Oui, je vivais en colocation et je tenais à payer ma part.

C'est donc en plutôt bonne humeur que j'arrivais dans la partie Nord de la ville. En me baladant dans la rue où se trouvait les bars, j'aperçus très vite le sien que je connaissais déjà d'avant, car je m'y arrêtais quand je "travaillait" dans la partie Nord. Je pourrais discuter un peu avec lui, voir commencer mon nouveau Job. J'entrais donc dans le bar, puis le saluait en arrivant.

Je n'étais pas du tout intimide par son apparence, je trouvais son maquillage et l'utilisation des lentilles de contact colores plutôt intéressante. Après tout, tout le monde avait le droit d'être originale non ? En tout cas c'était mon avis. Et puis il faisait ce qu'il voulait non ? D'ailleurs, s'il le voulait je pouvais certainement faire son portrait. Surtout s'il utilisait un maquillage qui m'inspirait. Mais là n'était pas la question pour le moment, j'avais autre chose à penser.
- Bonsoir, j’espère ne pas être en retard au moins ? lui demandait-je.
Normalement ce n'était pas le cas. Mais bon, il se peut qu'il-y-a quand même un petit écart, on n'est jamais trop sûr de rien. Surtout quand on fait plus d'une chose. Je venais de terminé de vendre ce que j'avais. Alors, bon... J'aurais bien aimé prendre quelque chose à boire avant de commencer du coup.


Phantasmagøria

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Membre adoré

Date d'inscription : 22/12/2015


MessageSujet: Re: A new waitress at The Mordant Liquor of Tears ♦ ft. Flynn   Mer 30 Déc - 12:21

La fin de journée était quelque chose d'assez peu agréable pour la majeure partie des gens. Voire même de très éreintant. Manifestement pour Flynn aussi, c'était le cas aujourd'hui. Ce qui, même si il n'était pas forcément de bonne humeur, n'influait cependant pas beaucoup sur son comportement.   Et heureusement ! Sinon il se retrouverait vite à cogner ou se faire cogner par certaines personnes de la clientèle !
Enfin. Cela devait faire des heures et des heures qu'il ne cessait les allers-retours dans le bar, passant comme une ombre furtive et silencieuse. Un peu de sport ne lui fera pas de mal, me direz-vous. Seulement c'est usant, lorsqu'il s'agit de : prendre en charge les clients au comptoir, s'absenter pour passer un coup sur une table histoire de la rendre un minimum présentable (éventuellement débarrasser), aller ensuite vers les clients indécis à une autre table pour prendre leur commande (puisque pour rester il faut consommer), retourner derrière le comptoir pour y préparer ce qui est demandé, prendre de nouveau en charge les nouvelles personnes qui y sont, donner aux clients ce qu'ils souhaitent, débarrasser les tables désertées, et enfin retourner à sa place initiale pour y nettoyer les verres avant de recommencer ce fichu cercle vicieux. Ce n'était certes, pas la pire des besognes mais lorsque le rythme s'accélère et qu'on est seul ... Ca termine par l'être, et bien vite, on commence à se sentir comme Sisyphe !

Enfin, alors qu'il terminait de nettoyer un verre, lorsque la cadence de travail fut de nouveau stable et calme, il commença à songer à la gamine blonde qu'il avait croisé au détour d'une ruelle étroite de Salem ... M'ah, Flynn n'était pas du genre à s'apitoyer sur le sort des gens, bien au contraire, mais la situation dans laquelle se trouvait Alice était plus qu'exécrable pour qu'elle en vienne elle même à tenter de sortir la tête de l'eau par le biais de la vente de drogue. C'était de la concurrence quelque part, mais c'était relativement égal à Flynn. Tout le monde sait que les enfants sont généralement filou donc peu fiables, alors de la clientèle, elle doit en avoir très peu, vu le nombre de paranoïaques consommateurs. Enfin qu'importe. Le croassement rauque de Nevermore le tira de ses songes : Si la corneille s'agitait sur son perchoir, c'est que quelqu'un se pointait. Il tourna alors la tête, et bientôt, il aperçu enfin une silhouette de ce qui lui semblait être ladite enfant à propos de laquelle il songeait plus tôt. Et à qui il avait cédé un job à temps partiel à son bar non pas par pitié, mais parce qu'elle avait montré sa détermination à vouloir travailler. Et pour une gamine, elle avait bien plus de conviction que n'importe quel trentenaire au chômage depuis des mois !
Flynn termina alors d'essuyer le verre, observant un instant Alice, toujours derrière le comptoir, tout en l'écoutant, avant de répondre à son tour, avec un léger accent (N'étant pas suédois d'origine, et même si il est installé dans le coin depuis un bout de temps) :

"B'soir ! Oh que non, tu n'es pas en retard. Il n'y a pas d'horaires lorsque tu viens par ici pour bosser pour l'instant, je suis souple là-dessus parce que c'est le début.
... De toute façon, même si tu t'étais pointée avec quelques heures de retard en me sortant qu'un pneu de ta voiture avait éclaté, je crois que je t'aurai cru tellement je suis lessivé aujourd'hui. Enfin, on s'en fout, bref."


Il étira un léger sourire, toisant un instant la gamine. Effectivement, Flynn avait toujours ses lentilles assorties au maquillage noir et blanc qui trônait sur son visage, et imitait presque un loup de bal.
... En un peu plus macabre.

"Bon ! Tu es disposée à commencer de suite ton service par le commencement, et affronter l'aperçu d'une routine qui risque de te donner envie de te jeter du haut d'un pont si ça te plaît pas, ou tu préfère débuter par la fin, savourer de suite une petite douceur à l'aise sur ton petit nuage et faire pot de fleur pour l'instant ..?"

Cependant dans l'ensemble, il resterait un patron plutôt sympa pour la gamine après tout. Enfin il en donnait tout l'air ... Un peu laxiste mais pas trop, et d'autres petites choses bien dosées. Par exemple, il comprenait tout à fait qu'elle ne veuille pas de suite se mettre à travailler. Et il lui accorderait volontier son quart d'heure de pause ! Après tout, il se doutait d'où elle revenait, puisqu'elle n'avait rien d'autre à faire ... En revanche, si elle avait été adulte, ça aurait été une toute autre affaire. Pas le temps de lambiner et hop ! Elle aurait à peine passé la porte que Flynn lui aurait déjà collé un tablier noir ou un uniforme simple dans les bras en zappant même les formalités !
Cela dit, il avait beau paraître sympathique, sa proposition était un peu un choix plus ou moins délicat à faire : Si elle consommait de suite pour se poser un peu avant de commencer le service, même si elle serait fatiguée ensuite, il ne lui offrirait rien, et elle n'aurait que peu de temps pour boire. A l'inverse, si elle bossait dans l'immédiat, ladite douceur aurait été comme une récompense à la fin du service, qu'elle aurait pu savourer en prenant tout son temps !
... Enfin dans tous les cas, ce serait retenu sur son "salaire". Mais ça, Flynn se gardait bien de le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Membre adoré

Date d'inscription : 20/12/2015


MessageSujet: Re: A new waitress at The Mordant Liquor of Tears ♦ ft. Flynn   Jeu 31 Déc - 13:36


 

A new waitress at The Mordant Liquor of Tears

Pour se prendre quelque chose à boire, cela avait 'aire bien foute. Il semblerait qu'il avait été très occupée ce dernier temps alors que c'était plus calme du coup. C'était vrai que j'étais assez occupée aussi, oui. Alors qu'il s'agissait d'une marche qui fonctionnait plutôt bien, mon bien, mon âgé n'arrangeait rien, rien du tout en fait. Cela rendait la tâche plus dure plutôt. C'était pourquoi je n'arrivais pas toujours à me débarrasser de tout ou que ça prenait bien plus de temps que ce que cela aurait pu... le temps de trouver des clients qui me connaissait où de prouver ma discrétion si on me laissait l’occasion, mais je ne me laissais pas abattre si facilement et je montrerais que je saurais être bien plus discrète que ce que j'en avais l'air. Déjà je n'allais pas n'importe où, je m'assurais toujours que les cois étaient sombres et à l'abri de tout ce qui est camera de surveillance et population normale. Je m'assurais aussi qu'il n'y avait pas de patrouille dans le coin. Sinon j'avais toujours mes dessins que j'emmenais avec moi en même temps, mais ce n'était pas toujours facile à placer non plus. De ce fait, j'avais quand même toujours du travail pour pouvoir gagner ma vie...

Moi non plus je n'étais pas d'origine suédoise, mais le fait que j'avais habité deux ans en Norvège m'aidait beaucoup pour la langue alors que c'était quand même différent. Il se pourrait que j'utilisais quelques mots en Norvégien de temps a autre et que j'avais parfois une légère accent Russe.
- Merci beaucoup. Si vous me disez quand vous voulez que je viennes pour les jours à venir, je tâcherais de ne pas être en retard. Répondit-je.
Être en retard n"était pas une bonne chose, ni pour débuter d'ailleurs, je ne voulais pas être en retard, il était donc important pour moi de savoir comment cela allait être pour la suite... Quoi que sa réflexion sur la voiture m'amusait un peu, j'étais bien top jeune pour en avoir une, voir même en conduire une. Mais je ne dis rien là-dessus.
- Je vois, il semblerait qu'il est temps que je sois là alors. Dit-je en lui souriant.
Oui, Flynn avait propose que je pouvais prendre la pause d'abord, mais la façon dont il avait aborde le sujet me donnait l'impression qu'il avait besoin de moi tout de suite. Je n'avais donc pas envie de le laisser attendre en montrant un mauvais exemple alors que je tenais à avoir ce travail et était peut-être déjà venue en retard ?
- Je suis prête a commencé de suite, si cela vous arrange. Le plus tôt possible serait le mieux, n'est pas ? Dit-je.
Ce se dit, la façon dont il parlait donnait l'impression que je risquais de me décourager très vite. Mais il fallait plus que cela pour me donner l'envie de me suicider, de toute façon personne ne pouvait mourir sans l'accord de la faucheuse, en tout cas c'était mon avis.
- Sur ce je pense que je prendrais quelque chose plutôt à la fin, quand j'aurais terminé. Ajoutait-je.
Même si j'avais eu du mal à vendre ma marchandise plus tôt, j'avais quand même de quoi me payer un verre. Donc il n'y avait pas de souci. Je préférais le payer moi-même au lieu de lui laisser me l'offrir. Eh oui, j'étais comme ça. Mais je verrais ça plus tard. Là c'était le boulot qui m'attendait et je voulais montrer que j'étais capable et motive pour le faire... que rien ne pouvait changer mon avis. Je travaillerais autant qu'il le faudrait, peut importe a quel point cela me fatiguerait.


Phantasmagøria

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Membre adoré

Date d'inscription : 22/12/2015


MessageSujet: Re: A new waitress at The Mordant Liquor of Tears ♦ ft. Flynn   Mar 5 Jan - 22:27

... Elle n'avait peut-être rien dit, mais l'air à la fois amusé et confus qu'elle avait eu sur la figure à cause de ce que Flynn venait de dire, avait parlé pour elle. Son sourire s'était légèrement crispé en songeant à la perspective d'avoir été pris pour un demeuré, mais qu'importe, la comparaison, aussi idiote soit-elle, montrait bien qu'elle aurait pu lui raconter n'importe quel mensonge qu'il y aurait cru, ce soir. Enfin qu'importe. Elle était prête à travailler, et c'est ce qui ne fit que détendre le large sourire de Flynn. Ah. Elle sentait la motivation ...! Parfait pour un premier jour. Certainement pour donner bonne impression ... Cependant, il ne se fierait pas à ce seul essai-ci, pour se faire une idée de comment était réellement la gamine.

"On discutera de tes horaires un peu plus tard dans la soirée, lorsque moins de monde se bousculera au comptoir."


Répondit-il tout simplement, en affichant cet éternel sourire en coin. Il noya d'ailleurs son suédois dans un peu de norvégien, en constatant que la gamine semblait le parler aussi. Au moins ils arriveraient à se comprendre mutuellement, même si c'était relativement étrange de mélanger plusieurs langues pour communiquer, tandis qu'une seule suffirait ...
Puis lorsqu'elle affirma que son arrivée n'était pas de trop, il fit un bref hochement de tête, acquiesçant, avant de toiser un cours instant Alice. Boarf, il ne lui imposerait pas d'uniforme. De toute façon, c'était rarement le cas, et ça le serait rarement, tant qu'elle était vêtue de façon descente.

"Exactement ! Le plus tôt sera le mieux, tu as tout compris.
Quant au fait que tu aies prévu de consommer après ton service ... Honnêtement, ça m'arrange."


Ricanait-il, toujours occupé à quelque chose. Soit cette fois, il ouvrit un des multiples tiroirs, attrapant un stylo et un petit carnet, posant le matériel sur le comptoir, pour qu'elle le prenne une fois qu'elle se serait changée ou débarrassée de ses effets personnels.
Puis d'un signe de tête, désignant une porte sombre assez proche où résidait l'écriteau "PERSONNEL UNIQUEMENT - PRIVE".

"Empruntes la porte là-bas. Puis première à droite, y'a un vestiaire où tu pourras ranger tes affaires. Enfin t'en débarrasser, le temps que tu bosses."

Affichant un sourire en coin, l'individu continua de s'occuper de la réception sur ces mots. Il continuerait de s'occuper de la petite blonde une fois qu'elle serait prête à travailler. Et il improviserait sur ce qu'il l'enverrait faire ... Tout dépendrait d'où il aurait besoin d'elle sur le moment ...
Mais maintenant qu'il n'était plus seul, c'était elle qui allait trimer ! Flynn, il resterait paisiblement derrière le comptoir, à siroter de temps en temps un verre, tout en observant la petite blonde jongler d'une table à l'autre. Héhé .. La pauvre.
Enfin bienvenue dans le monde du travail !

(Désolé ça vaut pas grand chose, c'est du vite fait. x) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Membre adoré

Date d'inscription : 20/12/2015


MessageSujet: Re: A new waitress at The Mordant Liquor of Tears ♦ ft. Flynn   Mar 5 Jan - 23:27


 

A new waitress at The Mordant Liquor of Tears

Je l'observais un moment avant qu'il m'adresses la parole... Lorsque son sourire se crispait, j'avais un peu cette impression d'avoir "dit" quelque chose qu'il ne fallait pas, même si ce n'était pas par la parole... En tout cas je n'avais pas besoin de sortir un mensonge débile, c'était ce genre de choses qu'il valait mieux éviter quand même. Je ne voulais pas simplement donner une bonne impression, j'étais motive et je ferais de mon mieux coûté que coûté. J'étais ainsi, surtout s'il y avait quelque chose que je voulais. Ce que je voulais ? Travailler et gagner mes sous. Eh oui, croyez moi ou non c'était le cas...
- D'accord, pas de souci. Répondit-je.
Inutile d'en ajouter, cela me suffisait temps que je saurais. Que ce soit avant ou après, cela ne changeait rien. J'avais bien remarqué qu'il souriait à nouveau, j'avais comme l'impression qu'il n'allait pas m'aider, seulement rester dans son coin à m'observer... Peu importe, je lui prouverais que j'étais capable. Mais il avait intérêt quand même à me payer correctement... sinon ce ne serait pas très utile de se casser la tête, le seul bémol c'était que ce serait difficile de trouver un boulot ailleurs... ce qui m'arrangeait moins déjà... Je comprenais ce qu'il disait peu importe s'il parlait entièrement suédois ou non, du coup je faisais quand même un effort pour ne pas mélanger le norvégien avec le suédois. Ce serait mieux pour se faire comprendre par la clientèle de toute façon. Quand pour mes vêtements, j'étais habille en une robe noire et blanche, ainsi que des collants blanches et des Dr. Martens. J'espérais que cela allait. Bon, on verrait bien de toute façon, autrement il me le dirait certainement...
- Tan mieux alors, j'ai hâte de commencer. Répondit-je tout simplement en lui rendant une sourire.
Rester souriant serait certainement un bon point aussi. Mieux que de faire la tête en tout cas. Ensuite, ce n'est pas non plus comme si j'allais vraiment faire la tête, au contraire. Mais bon, c'est une comparaison. Comme il ne tardait pas de déposer un stylo et un carnet sur le comptoir, cela montrait bien que je ne tarderais pas à commencer. J'avais intérêt à bien faire les choses, autant pour moi que pour lui. Je suivais des yeux le lieu qu'il m'indiquait.
- Ok, merci.
Inutile de faire de longues réponses qui retardèrent mes débutes. Après tout j'étais venue pour travailler. Suite au quoi je me dirigeais vers la porte en question sans tarder. Une fois entre, je me trouvais un cassier vide où je déposais mes affaires avant de revenir. De retour je prenais le carnet et le stylo, j'observais aussi les nombres des personnes très vite histoire de me donner une idée. Je n'avais pas intérêt à me décourager. En tout cas je ne laissais rien apparaître à ce sujet. J'étais à pressent prêté pour commencer ma première journée que j'espérais marcherais sans souci pour mon bien même s'il fallait travailler dur. Je voulais éviter un mauvais début.


Phantasmagøria



(Pas de souci ^^ Ah oui, pour la robe c'est comme sur l'avatar en fait)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Membre adoré

Date d'inscription : 22/12/2015


MessageSujet: Re: A new waitress at The Mordant Liquor of Tears ♦ ft. Flynn   Dim 27 Mar - 23:27

Après avoir envoyé la gamine se changer, ou tout au moins faire du lest dans ses affaires, Flynn s'absenta également après s'être assuré que tout le monde était servi et que personne ne s'impatienterait au comptoir, le temps qu'il le quitte. Quoi qu'aller chercher un tablier pour Alice ne soit pas si long que cela, après tout. Elle n'échapperait pas à cette tradition en tant qu'employée. Cela dit, si il lui infligeait le tablier noir portant le titre du bar, c'était pour que les gens sachent qu'elle travaillait ici en tant que serveuse. Depuis le temps, Flynn n'en avait plus besoin, lui. Enfin en tant que patron et comme il tenait le bar la plupart du temps … Ce serait étonnant que quelqu'un ne le connaisse pas ici. A l'exception des étrangers. Mais là n'était pas la question.
La petite blonde revenait, délestée de tout ce qui lui était inutile pour le moment. Flynn jeta un coup d'oeil à la tenue qu'elle revêtait : Pile poil ce qu'il fallait. C'était décent, et tant mieux. Puis après qu'elle ait empoigné le carnet et le stylo sur le comptoir, il l'interpella d'un « Hep ».

« Attends, attends, t'emballes pas trop vite. Tu oublies ça. Si tu veux que les gens sachent que tu es ici pour les servir, il faut que tu le portes. »

Il s'approcha, lui déposant sur l'épaule le tablier noir adapté à sa taille, avant de retourner laver des verres tout en surveillant la clientèle d'un œil attentif. Même si habituellement, le bar était relativement calme, il lui était déjà arrivé de devoir mettre des gens dehors. Et pas forcément avec autant de politesse et de gentillesse qu'on aurait pu espérer de sa part. Enfin quoi qu'il en soit, après avoir lavé quelques verres, supposant qu'Alice avait terminé d'attacher son tablier, il revint vers elle, en train d'essuyer l'un d'eux.

« Bon, tu sais comment ça fonctionne, je pense. Tu fais un tour ou tu jettes un œil en tout cas, et tu regardes les tables où les gens ne sont pas servis. Tu peux également demander si ça se passe bien mais y'a pas de raison que ça aille mal. Optionnellement, tu peux leur proposer de commander de nouveau. Ah et au fait, sois attentive, il se peut que tu sois également interpellée. 

… Je pense que j'ai dit tout ce que j'avais à dire, tu peux filer commencer ton taf du coup. »


Là-dessus, Flynn hocha doucement la tête de haut en bas, réfléchissant un instant, puis il rangea le verre propre, posant également le torchon, le temps de couper un quartier de pomme et le donner à l'oiseau noir agité dans la cage de façon à l'occuper.

« Amuses-toi bien. »

Ricana t-il, en s'adressant à Alice. C'était évidemment ironique mais pas méchant. Quoi que, comme elle était jeune, elle trouverait certainement moins le temps long que lui le trouvait, à courir d'un bout à l'autre de l'établissement, bien qu'il ne soit pas spécialement grand. Enfin Flynn n'était pas vieux non plus mais ce n'était pas vraiment ce qu'il aimait le plus, d'être demandé à plusieurs endroits à la fois. Quoi qu'il en soit, depuis le comptoir, il observait la gamine, sa façon de faire, de se tenir, de se déplacer, il écoutait même la façon dont elle parlait, pour voir si elle s'adressait aux clients correctement, et si elle n'oubliait rien. Un employé irréprochable est en général plus apprécié qu'un employé négligé. Ainsi donc, le verdict pour elle tomberait d'ici ce soir, ou cette nuit, lorsqu'il fermerait le bar. Cela dit, il se doutait qu'il ne serait pas déçu par Alice, même si elle n'était pas encore adulte. Elle était déjà bien assez autonome et il serait étonnant qu'il ne l'embauche pas, à l'issue de cet essai.

(.. Mieux vaut tard que jamais ? :') )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Membre adoré

Date d'inscription : 20/12/2015


MessageSujet: Re: A new waitress at The Mordant Liquor of Tears ♦ ft. Flynn   Mar 29 Mar - 17:36


 

A new waitress at The Mordant Liquor of Tears

Lorsque Flynn m'interpella, j'arrivais de suite, c'est là qu'il me passait le tablier qu'il posait au-dessus de mon épaule. Effectivement il me le manquait, heureusement qu'il me l'avait passé avant que je commence. Je me le mis vite fait, bien fait.
- Merci. Lui dit-je tout court.
J'écoutais ensuite le reste qu'il avait à dire, décidément il parlait beaucoup. Une bonne partie de ce qu'il disait je m'en doutais déjà, mais c'était normal qu'il explique.
- Pas de souci, tout est enregistré. Répondis-je en souriant.
Je me contentais encore une fois d'une réponse courte. J'observais l'oiseau noir un court instant, cela me faisait sourire, un sourire naturel et vrais de vrais. Oui j'aimais les animaux, mais je ne me tardais pas là-dessus.

J'étais déjà en train de faire mes observations lorsque les derniers mots de Flynn attendit mes oreilles. Je voyais vite là où il y avait le plus de monde et là où il manquait quelque chose. Tout en faisant mon tour "d'observation" je restais discret pour pas que les clients se sentent observes. Personnellement je sais que je n'aime pas cette impression moi-même donc cela va de sois. Je prenais aussi compte du comportement des clients, s'il y avait des signes de fatigue ou d'impatience par exemple. Cela déterminerait par où je commencerais. Mieux vaut éviter des clients qui repartent sans consommer ou en étant mécontent.

Une fois les observations faites je commençais avec les cas de fatigue/impatience puis continuait avec les tables a proximité, mais prenais en priorité ceux qui me demandaient. Je prenais soin que l'itinéraire soit à la fois pratique et répondent aux attentes des clients en même temps. Ainsi je me fatiguerais moins vite, sans pour autant que cela atteigne les clients. Ceci dit, je me doutais bien qu'il y aurais des "déviations" par moment, cela était inévitable. À chaque commande que je prennes j'avais une sourire agréable, un ton calme et agréable. Je prenais soin de n'oublier personne que ce soit ceux qui me demandaient ou qu'il soit plusieurs entours de la même table.
- Bien, c'est noté. Et avec cela ? Je notais les choses à fur et à mesure que les commandes se faisaient.

Une fois que j'avais pris assez des commandes, prenant compte que je devrais les porter après et que le gens ne doivent pas avoir à attendre trop longtemps, je retournais vers Flynn. Je lui faisais un résumé rapide des commandes en commençant en les donnant dans l'ordre. Je ne lisais pas les notes quant à ce moment-là, mais il pouvait vérifier s'il voulait, il se rendrait bien compte que je ne me trompais pas, sur ce je lui laissais la feuille, puis pris quelques d'autres commandes pendant qu'il prépare les autres. Tout d'un coup il y avait un homme qui me regardait bizarrement, il me mettait mal à l'aise, en plus il m'appelait "Anita" il semblait me confondre avec quelqu'un, mais il semblait également déjà avoir bien bu... Lorsqu'il se levait et s'approchait de moi, je me sentais encore plus mal à l'aise. Mais comme j'étais proche du comptoir, je ne laissais rien apparaître, de toute façon les autres commandes devait être prêt. Alors, je me concentrais là-dessus, me tournant vers Flynn puis lui laissais les nouveaux commandes prêt à apporter les premiers.


Phantasmagøria



(Oui c'est vrais ^^ Toujours malade, mais répondue quand-même Wink en espérant que cela te convient ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Membre adoré

Date d'inscription : 22/12/2015


MessageSujet: Re: A new waitress at The Mordant Liquor of Tears ♦ ft. Flynn   Sam 7 Mai - 2:42

L'enthousiasme de l'enfant arracha un nouveau rictus à Flynn, qui l'observa commencer son chemin, serpentant entre les tables tout en prenant soin de ne pas déranger. Être un véritable spectre. Mais un fantôme attentif au moindre détail apparemment. Elle avait saisi que les clients les plus impatients primaient mais ceux qui la demandaient encore plus. Au moins, c'était déjà ça d'acquis. Peut-être qu'en fin de compte, il n'aurait rien à lui redire et que le service qu'elle ferait ce soir serait parfait. Peut-être bien. En tout cas, elle était bien partie pour faire un sans faute. Tant mieux pour elle puisque ça garantirait sa place ici. Ainsi que le salaire qu'elle voulait percevoir pour être autonome et obtenir une sorte d'indépendance. Enfin nul doute qu'elle devait avoir de la famille dans le coin, ou ne serait-ce qu'un colocataire pour la loger. Elle ne vivait pas dans la rue, en tout cas. Quand bien même ça aurait été le cas, il lui aurait proposé de vivre temporairement chez lui. Ca aurait pu offrir un bon compromis.
Enfin quoi qu'il en soit, elle notait toujours plus de commandes, naviguant habilement entre les tables et jonglant constamment avec les personnes qui la demandaient. Tout cela en conservant un sourire aimable. Un sourire qui ne l'était ni trop, ni pas assez. Elle savait comment s'y prendre … A croire qu'elle avait l'habitude de l'accueil des consommateurs. Cela dit, ça ne l'étonnait pas vraiment, étant donné ce qu'il l'avait vu faire dans une ruelle un jour. Soit la même chose que lui : se procurer puis vendre de la drogue. Dans un sens, c'était de la concurrence aussi cette gamine. Mais à cet âge-là, elle faisait certainement ça pour s'en sortir. Traverser sa mauvaise passe tant bien que mal. Puis, ce n'est pas comme si elle essayait non plus d'enrayer son business à lui après tout. Non, ça devait être l'un des rares cas où deux dealers 'concurrents' se respectaient mutuellement, sans se chasser du territoire de l'un. En fait, sur certains points, Flynn était sûr qu'Alice était une personne de confiance. Peut-être pas pour tout le monde, en revanche …

Après sa petite collecte ou chasse aux commandes, la jeune blonde était revenue au comptoir, dictant à Flynn chaque chose commandée. La vérification était inutile, selon lui. Il avait bien vu qu'Alice n'était pas spécialement malicieuse et qu'elle souhaitait réellement ce job, alors … Pourquoi est-ce qu'elle tenterait de lui pourrir l'existence d'une quelconque manière ?
Sur un plateau, le Norvégien déposait un à un chaque boisson, une fois qu'il avait terminé de servir ou composer pour certaines, cela dépendait. Mais c'était toujours avec un geste rapide et précis qu'il s'exécutait. L'habitude, sans nul doute. C'était là son secret. Et puis ne pas avoir nécessairement besoin de regarder ce qu'il faisait était assez pratique. De cette façon, il pouvait garder un œil sur la boutique, ce qui s'y tramait mais aussi la populace ! Que demander de plus !
En parlant d'observation, voilà quelques instants déjà qu'il avait remarqué la présence d'un homme. Un homme qui semblait en avoir déjà un coup dans le nez, vu sa démarche peu stable. Instantanément, Flynn fronça les sourcils. Les poivrots n'étaient pas spécialement un soucis, tout le monde avait le droit d'être bourré dans la limite du raisonnable. Et celui-là était en train de reluquer sa nouvelle employée. Autant dire que ça ne lui plaisait pas, et qu'en plus ça nuisait à la réputation déjà pas très glorieuse du bar.
Terminant les commandes d'un geste rapide, un regard mauvais braqué sur le type, Flynn cogna presque le dernier verre en le posant, sans pour autant faire tomber les autres. Les commandes suivantes attendraient. Pour le moment, lui, il s'approchait trop de la gamine.
Sans bruit, Flynn quitta le comptoir, arrivant derrière l'homme, sur lequel il abattit brutalement sa main sur l'une de ses épaules pour détourner son attention de la blondinette coincée contre le comptoir, sans aucune échappatoire.

«'Soir. Dis-donc, je crois que tu te méprends l'ami. Son nom à elle, c'est pas Anita. Alors fous-moi le camp et laisses la gamine tranquille avant que je ne devienne plus désagréable encore. Ca vaudra mieux pour tout le monde. Mais surtout toi, en fait. »

Un large sourire accompagnait la politesse amère dont Flynn venait de faire preuve , alors qu'il tapotait 'chaleureusement' l'épaule du type, qu'il raccompagna d'une façon tout aussi 'aimable' en direction de l'entrée. Après s'être arrangé pour lui faire payer ses dernières consommations ici, évidemment. Depuis bien longtemps, le Norvégien avait appris que la diplomatie ne fonctionnait pas toujours avec certaines personnes … Alors il valait mieux les brusquer sur le coup, sans y aller avec des pincettes. Parfois ça pouvait en arriver aux mains aussi, mais c'était déjà moins fréquent. En général, ça marchait plutôt bien cette méthode.. Même si le client ne revenait pas dans l'immédiat. Chose normale.
En tout cas, une fois le pépin réglé, le patron fut de nouveau à son poste, enchaînant toujours les commandes. Mais avant qu'Alice ne reparte avec le plateau, il lui adressa quelques mots, se doutant qu'elle y répondrait très certainement après avoir servi sa première tournée.

« Je savais pas que t'avais un sosie en ville, toi ! »

Mieux valait à présent détendre un peu l'atmosphère … Déjà qu'Alice semblait relativement misanthrope, mais si en plus elle se braquait et se refermait sur elle-même, s'en était terminé !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Membre adoré

Date d'inscription : 20/12/2015


MessageSujet: Re: A new waitress at The Mordant Liquor of Tears ♦ ft. Flynn   Dim 9 Oct - 12:28


 

A new waitress at The Mordant Liquor of Tears

Flynn, en tant que propriétaire et barman était rapide, ce qui m'étonnait pas... Bien heureusement, lorsque le client bourre qui me prenait pour une certaine "Anita" (que je ne suis pas) venait me déranger, il a agi et s'en est bien vite débarrassa. Je lui étais reconnaissant, je n'aimais pas du tout ce type. Alors, j'envoyais une sourire de remerciement discret à mon futur patron. J'espère que cet événement ne me ferait pas perdre la possibilité d'avoir ce poste que j'avais tant besoin. Qu'on était concurrente dans un autre type de marchandise ne me dérangeait pas. Ce n'est pas non plus comme si j'allais démarrer ma boutique dans son bar. Tout ce que je voulais, c'était de gagner un peu d'argent supplémentaire pour que j'arrive à payer ma part du loyer. Si je commençais à marchander ici, je savais que je risquais de perdre cette occasion. C'était déjà bien qu'il ne me refuse pas cette possibilité à cause de la concurrence. Il avait probablement besoin de moi et peut-être bien qu'il a une certaine compréhension aussi vu mon âge...

Dès que Flynn était de retour, j'ai pris un plateau qui était prêt pour continuer sans faire attendre plus les clients. Mais je répondais quand même à sa remarque en souriant.
- Toutes les gamines blondes se ressemble.
Des fillettes blondes aux cheveux longs et une silhouette fine, il doit y en avoir plusieurs. D'autant plus que l'homme en question était bourre. Mais il ne fallait pas que je me laisse abattre par ce genre de choses. je devais continuer comme si de rien. Et c'est ce que je fus. Va savoir, peut-être que cet événement servirait si jamais mon père venait ici et m'appellerait par mon vrai nom ? Bien que j'espère qu'il ne débarque jamais ici... Malgré tout, je devrais peut-être être prêt a tout d'un coup le revoir ? Ce n'est pas comme si j'étais partis à l'autre bout de la terre... La Suède et la Norvège sont quand même deux pays voisins... Je sais très bien que ma vie un jour serait à nouveau bouleverse... Probablement... mais quand ? Je n'en a aucune idée...

Je continuais à la même cadence que j'avais commencé, tout en ayant toujours ce même sourire pour ne rien laisser paritaire de l'incident de plus tôt. De toute façon, cela ne devrait pas arriver très souvent... Bien que des gens qui ont trop bu, cela arrive, mais ils réagissent probablement différent d'une personne a un autre. Ce n'est pas force que tout homme bourre devient agressive ? Tout en servant les clients je prenais les commandes des autres. Il n'y avait pas d'autres incident ce soir-là. Le temps passait et peu à peu il y avait de moins en moins de clients et le service passait plus facilement. Bien que je ne le montre pas, je commençais à ressentir de la fatigue. Mais je sais que j'y parviendrais à continuer jusqu'à ce que les derniers clients soient partis. Et là, seulement je me permettrais de me prendre quelque chose à boire, que je payerais bien évidemment. Je verrais bien avec le barman si j'aurai la place ou non. Après tout, il y en a peut-être d'autres aussi qui veulent avoir ce travail ? Enfin, qu'en sais je ? À part que j'ai de la chance si je suis acceptée.


Phantasmagøria



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: A new waitress at The Mordant Liquor of Tears ♦ ft. Flynn   

Revenir en haut Aller en bas
 

A new waitress at The Mordant Liquor of Tears ♦ ft. Flynn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nestor 12 ans de retour au refuge du mordant (54) ADOPTE
» ZOE MAMIE X YORKSHIRE 10 ANS REFUGE DU MORDANT (54)
» SNOOPY CANICHE NAIN ABRICOT 3 ANS REFUGE MORDANT 54
» Pirate caniche aveugle de 4ans (54)
» FROLIC BB JACK RUSSEL 11 MOIS (49) asso COEUR SUR PATTES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Salem's Snow :: Salem :: Tuna :: The Mordant Liquor of Tears-